20ème Université de Printemps Guadeloupe 2018


20èmes Université de Printemps de l’Audit social et 2èmes rencontres internationale et recherche en management au service de l’économie insulaire

Si la situation économique connaît une légère amélioration il n’en reste pas moins que la France n’a pas retrouvé le niveau de croissance qui était le sien avant la crise de 2008, elle n’a pas, non plus, rattrapé ses concurrents directs au sein de l’Europe. Le constat vaut pour la métropole comme pour l’Outre-mer. Pour certains cette situation est transitoire, pour d’autres elle est durable et nous devons apprendre à vivre dans une économie à faible croissance. Symptôme d’un pays qui vieillit ou d’une société qui n’a pas engagé suffisamment tôt les transformations nécessaires, il n’en reste pas moins que l’entreprise privée ou publique est aujourd’hui au centre d’un grand nombre d’interrogations. La responsabilité sociale est-elle un frein ou au contraire un levier pour retrouver de la croissance notamment par le renouvellement des modèles d’affaires? -L’entreprise privé et l’entreprise publique peuvent-elles apprendre l’une de l’autre ou bien relèvent elles de logiques inconciliables ? -Est-il justifié d’évoquer un « management guadeloupéen ou antillais » et si la réponse est affirmative quels en sont les traits distinctifs ? Quels sont les apports de la recherche au management des PME et des TPE ? – Comment articuler la rigueur de la recherche et l’efficacité du coaching ou du conseil au service de l’entreprise insulaire ? – Comment faire de la révolution numérique une opportunité pour l’économie insulaire?

 


468 ad