36ème Université d’Eté Dakar 2018


La  36e Université Eté IAS aura lieu cette année à Dakar (Sénégal) à BEM Dakar les 12, 13 & 14 décembre 2018

Sacré Coeur III Pyrotechnie BP 25208 Dakar Fann Tél.: (+221) 33 869 82 81 / (+221) 77 704 77 77

avec les  14e Rencontres Internationales de la Diversité 2018

« Regards croisés sur la diversité et l’inclusion en Afrique, en Europe et ailleurs dans le monde »

Appel à communication IAS DAKAR 2018

Appel à communication 14e RID 2018

Et les partenaires des RID (ADERSE, FACE, AINF-Cercle Entreprises & Santé, ORSE, ASMP, RHSF, la Charte de la Diversité, EGiD (Hec-Liège), Entreprendre pour la cité,)

Programme 36 IAS 14 RID V10décembre

BI IAS RID DAKAR 2018

Voici quelques suggestions d’hôtels :

HOTEL PRIX NUITEE
FAIDHERBE 38 900 F
NINA 40 000 F
SOKHAMON 60 000 F
MIRAMAR 28 600 F

Ces Rencontres s’inscrivent dans une tradition initiée dès 2005 à l’Université de Corse. Elles sont devenues le lieu privilégié d’échange entre les enseignants-chercheurs, les responsables diversité et tous les acteurs concernés par la lutte contre la discrimination et engagés pour l’égalité des chances et l’inclusion. Chaque année, les RID ont réuni 150 à 200 participants pour approfondir les problématiques du management de la diversité car la diversité s’impose comme une thématique incontournable du débat public.

Pour les premières Rencontres (Corte, 2005) le thème retenu était « Défis de la diversité ». L’année suivante l’accent était mis sur « Les richesses de la diversité », avec la volonté de mettre en valeur l’apport d’une démarche active de gestion de la diversité. Lors des 3èmes rencontres «Réussir la diversité » l’objectif était d’identifier et mettre en valeur les bonnes pratiques pour faire de la diversité et de l’inclusion une source de richesse. Pour inscrire durablement le management de la diversité dans toutes les pratiques de l’organisation, le thème des 4èmes était « Faire vivre la diversité ». Les 5èmes RID, « La diversité : premiers bilans », permirent de découvrir les entreprises les plus avancées dans la lutte pour l’égalité des chances, la non-discrimination et la gestion de la diversité et qui ont su ancrer la promotion de la diversité dans leurs pratiques RH et managériales. Les débats des 6èmes RID -« (Re) connaître la (les) diversité(s) » ont fait ressortir la multiplicité des sources de diversités et les difficultés qui en résultent pour les connaître et les reconnaitre. Les 7èmes RID (Corte 2011) ont traité de « Diversité(s) : approches internationales ».

Les 8èmes RID se déroulèrent à El Djedida (Maroc, 2012) sur le thème « Diversité(s), RSE et solidarité ». Le thème des 9èmes, «Diversité(s) et nouveau pacte social» (Paris, 2013) faisait ressortir l’importance croissante des politiques et pratiques de diversité et d’inclusion dans la construction d’un nouveau contrat social avec les salariés et les parties prenantes.

Lors des 10èmes RID – «Diversité(s) : les nouveaux défis» (Pau, 2014) -, des 11èmes – « La gestion de la diversité en crise ? » (Liège, 2015) – et des 12èmes « La Diversité, Pratiques, Métiers et Modèles en devenir » (La Rochelle, 2016) – furent abordés l’extension du champ et des thématiques de l’inclusion et des diversités, la dimension prospective et la réflexion sur les compétences et nouveaux métiers de la diversité et de l’inclusion.

La réussite des 13èmes RID à Québec – « Regards internationaux sur l’inclusion et les diversités en milieux de travail », Québec (2017) -, a incité à choisir pour 2018 une immersion dans un contexte lointain et différent où des problématiques diversité émergent aussi, l’Afrique Subsaharienne. Prendre conscience des difficultés rencontrées pour mettre en œuvre des politiques diversités uniformes dans les filiales de multinationales ou chez leurs fournisseurs dans le cadre des obligations croissantes de vigilance des donneurs d’ordre, assurer une responsabilité élargie des entreprises sur toute la chaîne de valeur et sur l’ensemble de leurs territoires d’activité, identifier les défis spécifiques actuels dans les contextes africains, découvrir les pratiques innovantes des organisations engagées dans des politiques diversité et inclusion, échanger avec tous les acteurs concernés dans les différents continents et croiser les regards, tels sont les principaux enjeux de ces 14èmes RID dans le prolongement des riches échanges de la 13ème édition.

Les communications pourront aborder toutes les caractéristiques de la prise en compte des diversités dans les contextes africains, européens et ailleurs dans le monde tels que:

· Diversité des diversités;
· Principales composantes des discriminations en Europe et en Afrique;
· Disparités intra-africaines et intra-européennes;
· Approches juridiques nationales de la diversité entre incitations et sanctions;
· Diversité des critères de discrimination prohibés et (in)effectivité de leur mise en œuvre dans les démarches sociétales des entreprises;
· Internationalisation des démarches de diversité (entre universalisation & contextualisation);
· La dissémination adaptative des programmes, process et outils (et pratiques) de managent de la diversité d’un territoire (national ou continental) à l’autre
· La responsabilité élargie des entreprises sur toute la chaîne de valeur et sur l’ensemble de leurs territoires d’activité;
· Diversité de genre et place de la femme dans l’entreprise en Afrique et dans le monde;
· L’entrepreneuriat féminin et le leadership au féminin;
· Les nouveaux outils de l’égalité F-H : réseaux, networking, mentoring, coaching
· Les réseaux (affinitaires et de cause) comme nouveaux territoires de l’égalité (exemple : réseaux féminins, réseaux mixité, réseaux diversité; réseaux handicap; réseaux de juniors et de seniors…);
· Les couples à double carrière;
· La diversité des âges, pratiques et contextes différenciés selon les pays;
· La diversité ethnique, réalité africaine ou universelle ?
· Attitudes, comportements, pratiques des employeurs à l’endroit des groupes diversifiés;
· Impact des diversités sur les conventions collectives et les régimes de retraite;
· Métiers et professions occupés historiquement par des hommes ou des femmes;
· Conciliation travail / vie privée : de nouveaux partages à considérer;
· Nouveaux défis d’inclusion (accident et handicap, retour au travail et maladie chronique évolutive…)
· Itinérance, précarité sociale et insertion dans la vie professionnelle
· Management des diversités dans les PME, les sociétés internationales, le secteur public, les administrations…;
· Concertation et collaborations des acteurs de la diversité
· Participation citoyenne, villes et diversités
Les formats de communication suivants seront acceptés :

• Communication sur la base d’un projet d’article scientifique (20 pages max.) ;

• les présentations de politiques, pratiques, et actions en lien avec ce thème (4-5 pages), décrivant le contexte organisationnel, la mise en œuvre et le retour d’expérience éventuel ;

• les travaux de doctorants (10 pages) présentant l’état d’avancement de leur thèse, leur problématique et les questions de recherche (qui feront l’objet d’un atelier spécifique).

Calendrier et Format

Envoi des communications aux adresses suivantes : 15 juillet 2018

Retour auprès des auteurs après lecture et évaluation des communications par le Comité scientifique : 1er septembre 2018

Envoi de la version finale des communications pour intégration dans les actes du colloque. (publiés en version électronique) : 15 octobre 2018

Normes académiques de présentation des travaux

Communication scientifique : 20 pages maximum

Présentations d’outils ou de cas : 4 pages maximum

Travaux de doctorant : 10 pages maximum

Format de papier : 21 cm x 29,7 cm (A4)

Marges : 2,5 de chaque coté

Interligne : 1,5

Corps du texte : Times New Roman 12

Normes bibliographiques APA

Comité d’organisation

BRUNA Maria Giuseppina, IPAG Paris

CORNET Annie, Hec-Liège, Liège Université, Belgique

FALL Moussa, BEM Dakar, Sénégal

FRIMOUSSE Soufyane, les défis de la diversité, France

HAGEGE Maya, AFMD, France

PENDA Mame, BEM Dakar, Sénégal

PERETTI Jean-Marie, IAS, France

ROUX Christian, BEM Dakar, Sénégal

TCHANKAM Jean-Paul, KEDGE Business School, France

Comité Scientifique

ALIOUAT Boualem, Université de Nice

AKANNI Alain, Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal

AVOM Désiré, Université de Dschang, Cameroun

BARTH Isabelle, EM Strasbourg, France

BEKOLO Claude, INSET, Université de Yaoundé, Cameroun

BELGHITI-MAHUT Sophia, Université Montpellier 3, France

BENABOU Djilali, Université de Mascara, Algérie

BENDER Anne-Françoise, CNAM, Paris, France

BEN LAHOUEL Béchir, IPAG Paris, France

BENRAISS-NOAILLES Laïla, Université Bordeaux, France

BENTALEB Chafik, Université de Marrakech, Maroc

BESSEYRE Des HORTS Charles-Henri, HEC Paris, France

BETTACHE Mustapha, Université de Laval, Canada

BIBOUM Altante Désirée, ESSEC, Université de Douala, Cameroun

BOYER André, IAE de Nice, France

BRASSEUR Martine, Université Paris-Descartes, France

BRUNA Maria Giuseppina, IPAG, Paris, France

CHANLAT Jean-François, Paris Dauphine, France

CHEVALIER Françoise, HEC Paris, France

CORNET Annie, Hec-Liège, Liège Université, Belgique

CUEVAS Fernando, Groupe ESC Pau, France

DAVOINE Eric, Université de Fribourg, Suisse

De BEAUFORT Viviane, ESSEC Business School, France

De BRY Françoise, Académie de l’éthique, France

De VAIVRE Anne Marie, Cercle Entreprise et Santé, Paris, France

DELAYE Richard, Groupe IGS, Paris, France

DIAW Adama, Université Saint Louis, Sénégal

DIOP Pape Madické, BEM-Dakar, Sénégal

DOUANLA Jean-Christian, Université de Dschang, Cameroun
DOUME Hervé, Université Omar Bongo, Gabon
DRILLON Dominic, ESC La Rochelle, France

DUMAZERT Jean-Pierre, Sup de Co La Rochelle, France

DUPORT Michelle, Université de Montpellier 3, France

DUYCK Jean-Yves, Université La Rochelle, France

EKOMIE Jean-Jacques Tony, Université Omar Bongo, Gabon

EL ABBOUBI Manal, Université de Rabat, Maroc

ESTAY Christophe, Kedge, Bordeaux, France
ETOUNDI Gilles, Université de Douala, Cameroun
FALL Moussa, BEM-DAKAR, Sénégal

FEUDJO Jules-Roger, Université de Dschang, Cameroun

FOUDA ONGODO Maurice, Université de Douala, Cameroun

FALCOZ Christophe, IAE Lyon, France

FRAY Anne-Marie, IAS, France

FRIMOUSSE Soufyane, IAE de Corse, France

GANKOU Jean-Marie, Université de Yaoundé II, Cameroun

GAYE Birahim, Université St Louis, Sénégal

GLIDJA Judith, Université d’Abomey-Calavi, Bénin

GOSSE Bérangère, IAE, Université de Rouen, France

GUERIN Serge, ESG Management School, Paris, France

HADDADJ Slimane, IAE Dijon, France

HAKIZUMUKAMA Alexis, Hec-Liège, Liège Université, Belgique

HALLEE Yves, Université Laval, Québec, Québec

HENDA-GUERFEL Sana, ESC Amiens, France

HULIN Annabelle, Université de Tours, France

IGALENS Jacques, Université Toulouse Capitole, France

JEAN-AMANS Philippe, Université de Toulouse 1, France

KADOUAMAI Souleymanou, Université de Maroua, Cameroun

KAMDEM Emmanuel, ESSEC Douala, Cameroun

KHIAT Assya, Université d’Oran, Algérie

KLARSFELD Alain, Toulouse Business School, France

LARDELIER Pascal, Université de Bourgogne, Dijon, France

LEE-GOSSELIN Hélène, Université Laval, Canada

LEYMARIE Stéphane, Université de Lorraine, France

MAKIMDU Hillaire, ISC, Kinshasa, RDC

MBAYE Ali, Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal

M’BAYO Maurice, Université de Lubumbashi, RDC

MBENGUE Ababacar, Université de Reims, France

M’ZALI Bouchra, Université du Québec à Montréal, Québec

MANSOURI Nader, TBS, Casablanca, Maroc

MERCIER Samuel, Université de Bourgogne, France

MICHELETTI Patrick, ESA, Alger, Algérie

MONTARGOT Nathalie, ESC La Rochelle, France

NANDJIP MONEYANG Sara, Université de Douala, Cameroun
NASCHBERGER Christine, Audencia Nantes, France
NDOUR Ndiouma, Université Assane Seck Ziguinchor Casamance

NGANTCHOU Alexis, Université de Douala, Cameroun

NGOK EVINA Jean François, Université de Douala, Cameroun

NKAKLEU Raphaël, Université de Douala, Cameroun

NZONGANG Joseph, Université de Dschang, Cameroun

ONDOUA BIWOLE Viviane, ISMP, Université de Yaoundé II, Cameroun

PARADAS Agnès, Université Avignon, France

PERETTI Jean-Marie, ESSEC Business School, Paris, France

PERETTI-NDIAGNE Marie, EHESSS, Paris, France

PIRE LECHALARD Pierre, ESC Clermont-Ferrand, France

PLANE Jean-Michel, Université Montpellier 3, France

POILPOT-ROCABOY Gwenaëlle, Université de Rennes, France

RACINE Michel, Université Laval, Québec, Québec

REDON Gaëlle, Paris Business School, France

ROBERT, Jocelyne, HEC-ULg, Liège, Belgique

SABOUNE Khaled, Université Aix-Marseille, France

SAHRAOUI Doha, Université de Marrakech, Maroc

SCOTTO Marie-José, IPAG, Nice, France

SCOUARNEC Aline, Université de Caen, France

SEGUIN Michel, UQAM, Canada.

SEM Pascal, Université de Lubumbashi, RDC

SILVA François, KEDGE Business School, France

SIMEN Serges Francis, Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal

TAHSSAIN Loubna, Sup de Co La Rochelle, France

TAKAGI Junko, ESSEC Business School, France

TCHANKAM Jean-Paul, KEDGE Business School, France

TCHUENTE Monique, Université de Yaoundé II, Cameroun

THIAM Omar, BEM-Dakar, Sénégal

TIDJANI Bassirou, Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal

TIOTE Lassana, CESAG, Dakar, Sénégal

TISSERANT Pascal, Université de Metz, France

TREMBLAY Diane-Gabrielle, TELUQ, Montréal, Canada

TRINQUECOSTE Jean-François, Université de Bordeaux, France

TSAFACK NANFOSSO Roger, Université de Dchang, Cameroun

TSAPI Victor, Université de Ngaoundéré, Cameroun VALAX Marc, IAE Lyon, France

UM NGOUEM Marie Thérèse, Université de Douala, Cameroun

VALAX Marc, Université de Lyon III, France

VANDERLINDEN Blandine, ICHEC Brussels Management School, Bruxelles, Belgique

Van HOOREBEKE Delphine, IAE Toulon, France

VATTEVILLE Éric, ESCCA, Angers, France

VERNIER Eric, Sup de Co La Rochelle, France

VOYNNET-FOURBOUL Catherine, Université Paris 2, France

WOROU Rosaline, ENAM, Cotonou, Bénin

YANAT Zahir, KEDGE Business School, Bordeaux, France

ZANNAD Hédia, NEOMA, Rouen, France

ZARDET Véronique, Université Lyon 3, France

 

 

 


468 ad