Ateliers de l’IAS


L’IAS en partenariat avec CASSIOPE et CARE365, propose de mettre en place des ateliers experts sur des sujets sociaux mobilisant les acteurs de l’entreprise.

Dialogue social, négociations sociales, qualité de vie au travail, RSE… : plus que jamais, les champs sociaux sont au cœur des enjeux d’entreprise. Les récentes ordonnances, traduites dans les lois et décrets, et le projet de loi PACTE, illustrent les changements profonds qui vont se produire au niveau des entreprises, et qui, au-delà des évolutions juridiques, constituent avant tout des changements culturels que les acteurs concernés – responsables des ressources humaines et relations sociales, représentants du personnel, experts…- vont devoir s’approprier et mettre en œuvre.

Mais face à ces enjeux, ces acteurs sont souvent démunis quand il s’agit d’analyser, diagnostiquer ou partager l’état présent des relations de travail et des relations sociales, leur qualité, leur efficacité, leur perception par les parties prenantes, et en premier lieu les salariés.

Des outils, plus ou moins récents existent, mais quel est leur réelle pertinence ? Quelle confiance leur accorder ? Quels enseignements en retirer pour l’action ?…

L’IAS – Institut international de l’Audit Social – travaille depuis longtemps sur ces questions. Pour la première fois, il a développé trois ateliers qui vous permettront d’échanger avec des experts sur ces problématiques majeures et de trouver des réponses opérationnelles pour faire du dialogue social un facteur de performance globale de votre entreprise.

Depuis plus de 30 ans, l’IAS, aujourd’hui présidé par Jean-Marie PERETTI, est un acteur-clé de l’utilisation des méthodes de l’audit dans le champ de la gestion des ressources humaines et plus récemment, de la R.S.E (Responsabilité Sociale de l’Entreprise). Association loi de 1901, sans but lucratif, l’IAS regroupe, en France et par son réseau international, des auditeurs et des responsables d’entreprise partageant cette ambition.

Il associe largement à ses travaux un réseau d’universitaires qui, par leurs apports scientifiques, contribuent au progrès des concepts et des méthodologies de l’audit du social.

 

Calendrier :

MERCREDI 7 NOVEMBRE 2018

Les enquêtes de climat social : un outil du dialogue social

MERCREDI 14 NOVEMBRE 2018

Mesurer et analyser la qualité du dialogue social : mission impossible ?

MARDI 11 DECEMBRE 2018

Les enquêtes auprès du personnel : pas sérieux, s’abstenir

 

Lieu :

SERAPHIN Innovation

12 rue Notre Dame des Victoires Paris 2ème

 

Inscriptions :

Geneviève Hemingway

Vice-Présidente de l’IAS

+33(0)6 81 39 15 68

 

Tarifs :

UNE JOURNEE

400 € HT (480€ TTC)

LES TROIS JOURNEES

1000 € HT (1200 € TTC)

Chèque à l’ordre de e-consulting RH à envoyer par courrier à :

Christophe Desperies – DOMPLUS 58A rue du Dessous des Berges 75013 Paris

 

LES ENQUETES DE CLIMAT SOCIAL : UN OUTIL DU DIALOGUE SOCIAL

(Mercredi 7 novembre 2018)

Pour les représentants du personnel, la connaissance des préoccupations du personnel et de leurs souhaits est indispensable pour établir des priorités d’action en connaissance de cause. Ces informations résultaient avant tout de leur présence sur le terrain.

La refonte des instances de représentation du personnel, en diminuant le nombre des mandats et des heures de délégation risque, toutefois de rendre cette quête d’informations plus problématique. Simultanément, on constate que les directions d’entreprises font de plus en plus fréquemment appel à des audits de climat social et à des enquêtes d’opinion auprès du personnel.

Il résulte que la volonté d’objectivation des situations de travail, des m

odes de management et des pratiques organisationnelles ont des impacts sur le climat social, la santé au travail, l’implication et la performance.

Les représentants du personnel devront de plus en plus s’approprier l’outil que constituent les enquêtes auprès du personnel.

Les directions d’entreprises elles-mêmes y voient un avantage dans l’objectif d’anticiper les risques humains et sociaux, source de désorganisation et de construire une réflexion et un plan d’action en matière de Qualité de Vie au Travail, d’engagement et d’anticipation des impacts liés au changements.

Intervenants : Philippe ADAMI, Agnès LE BOT et Fathallah CHAREF, Hubert LANDIER

 

MESURER ET ANALYSER LA QUALITE DU DIALOGUE SOCIAL : MISSION IMPOSSIBLE ?

(Mercredi 14 novembre 2018)

 Les récentes ordonnances sur le travail se donnent pour but de renforcer le dialogue social, notamment au niveau de l’entreprise. Le dialogue social apparaît, par ailleurs, comme l’un des fondements de la performance globale et durable de l’entreprise. Il demeure toutefois difficile à définir et à évaluer.

C’est pourquoi le groupe de travail, co-présidé par Jean-Luc Molins (membre du bureau de l’UGICT CGT) et Hubert Landier (vice-président de l’IAS) et constitué, sur une base paritaire, de DRH, de délégués syndicaux et d’experts, a élaboré un référentiel visant à évaluer la qualité du dialogue social dans les organisations (entreprises et associations). Ce référentiel, en utilisation libre, vise à aider les DRH, les représentants du personnel et les experts, à définir les priorités d’action susceptibles de permettre son amélioration, soit en tant qu’outil de réflexion ou de négociation, soit en tant que base à un audit auprès du personnel.

Les concepteurs de cet outil se proposent de débattre avec vous de son contenu et de ses différentes modalités d’utilisation possibles.

Intervenants : Jean-Luc MOLINS, Hubert LANDIER, et Philippe ADAMI

 

LES ENQUETES AUPRES DU PERSONNEL : PAS SERIEUX, S’ABSTENIR

(Mardi 11 décembre 2018)

De nombreux prestataires proposent aujourd’hui aux entreprises des enquêtes, des baromètres ou des audits qui n’offrent aucune garantie, ni sur le plan méthodologique, ni sur le plan déontologique. Plusieurs praticiens de l’IAS, à partir de leur expérience des audits sociaux fondés sur une enquête auprès des salariés, ont élaboré une charte à l’intention des prescripteurs de telles enquêtes.

Cette charte présente, à partir de situations très concrètes, les garanties qu’ils doivent exiger, qu’il s’agisse de la préparation de l’enquête (information du personnel, élaboration du référentiel, implication des représentants du personnel), de sa réalisation par voie informatique (sécurisation du site, politique de confidentialité) ou de son exploitation (restitution au personnel, passage à un plan d’action, etc.).

Une journée dédiées aux échanges entre praticiens d’audits de climat social et d’audits des risques sociaux et des représentants d’entreprises faisant appel à de telles techniques.

Intervenants : François GEUZE, Bernard MERCK, Hubert LANDIER, Christophe DESPERIES

LES INTERVENANTS :

 Philippe ADAMI, expert en relations sociales, dirige aujourd’hui un cabinet spécialisé dans le conseil, la formation et l’expertise économique et sociale auprès des partenaires sociaux. Il a auparavant exercé les responsabilités de directeur des ressources humaines et de la communication dans le secteur bancaire. Diplômé de Sciences Po Paris et du CELSA, il a acquis par la suite le MBA executive d’HEC et le diplôme de médiateur de l’IFOMENE. Formé à l’approche systémique et aux techniques de négociations intégratives à l‘université de Sherbrooke, il possède une forte expérience de la négociation et médiation en relations sociales, dans des environnements complexes et en évolution.

Hubert LANDIER, expert en relations sociales, est vice-président de l’IAS, secrétaire général de l’Association Condorcet pour l’innovation managériale et professeur émérite à l’Académie du travail et des relations sociales (Moscou). Il enseigne dans plusieurs écoles de management, parmi lesquelles l’ESSEC et l’IFOMENE (ICP). Auteur de nombreux ouvrages sur le management humain et les relations sociales, dont le dernier s’intitule « Renaissance », son activité se partage entre les missions d’audit, les activités de réflexion et d’enseignement et les travaux d’écriture. Il publie un blog, www.hubertlandier.org.

Christophe DESPERIES, ESCP Europe et Psychologue diplômé de l’université de Rennes II et également ancien élève de INHESJ (Institut National des Hautes Etudes pour la Sécurité et la Justice) et de l’IHEPS (Institut des Hautes Etudes de Protection Sociale), expert judiciaire près la Cour d’appel de Versailles.

Il est actuellement directeur santé au travail et prévention de Care365-Domplus groupe, spécialisé en prévention santé au travail, gestion des situations humaines et sociales complexes et développement du capital humain.

LES INVITES :

Fathallah CHAREF, directeur du département ressources humaines du BHV

Agnès LE BOT, expert en dialogue social et ancienne responsable syndicale. Elle a dirigé la CGT dans la région Nord Pas de Calais entre 2007 et 2014. Membre du Bureau Confédéral de la CGT de 2009 à 2015, elle a conduit des négociations nationales interprofessionnelles sur l’emploi et le dialogue social. Elle est aujourd’hui au service des entreprises et des représentants salariés qui souhaitent améliorer leurs relations sociales.

Jean-Luc MOLINS, secrétaire national de l’UGICT-CGT et membre du conseil scientifique de LEA.

 François GEUZE, vice-président de l’IAS, ancien DRH dans le secteur médical, auditeur social et spécialiste du traitement informatique des data, enseignant aux universités de Lille et de Montpellier, co-rédacteur en chef de la revue en ligne Mag RH.

Bernard MERCK, Bernard Merck, HEC 1966, auditeur social certifié, a été pendant près de 40 ans Directeur des Ressources Humaines de sociétés multinationales, puis executive-manager d’une joint-venture internationale et enfin chargé de mission auprès du Président d’un grand Groupe. Aujourd’hui, Bernard Merck mène en France et à l’international des audits sociaux dans différentes organisations en tant que consultant indépendant. Il est Vice-Président de l’Institut International de l’Audit Social.

 


468 ad